Après plusieurs billets aussi pessimistes que chiadés, j'ai envie de me détendre un peu en m'offrant un billet de spéculation relativement gratuite et de voeux pieux, parce qu'on a aussi le droit de rêver et de se bercer de quelques illusions de temps en temps pour s'arracher à la glue de la basse réalité - spécifiquement quand, comme je le fais sur ce blog, on tente de voir ce qu'il va certainement arriver : parfois, j'ai envie de surprise et d'inattendu.

Ce sera donc l'objet de ce bref billet. Notez que, lorsque je spécule (plutôt) gratuitement, je l'annonce d'emblée. Hors de question de mélanger sur ce blog le vrai et le faux, ce que je crois fondé et ce que je sais plutôt léger. Si vous voulez lire des articles où tout est ainsi mélangé, allez sur Infowars, Breizatao ou Sputniknews.

Or donc, aujourd'hui j'ai envie de lever le nez et de contempler la Mer éternelle : l'espace.

C'est évidemment l'actualité qui me motive. J'ai vibré hier en suivant la conférence de la NASA, alors qu'elle a annoncé détenir la preuve qu'il y avait de l'eau liquide sur Mars.

Certes, tout cela a été très mis en scène, pour une découverte qui, en soi, ne méritait peut-être pas tant de bruit que cela.

Les esprits chagrins se sont empressés de souligner que, comme chaque année, la NASA devrait bientôt renégocier ses crédits avec le Congrès, et que faire des effets d'annonce est toujours un moyen d'argumenter que lesdits crédits sont bien employés. Soit.

Mais j'ai dit que je voulais rêver un peu, alors je vais bien trouver des arguments pour le faire.

D'abord, surprise, il y avait John Grunsfeld, l'un des astronautes les plus expérimentés de la NASA. Celui-ci a souligné qu'on a désormais "un endroit où chercher" la vie. Un endroit où poser une mission habitée, peut-être ?

Pour avoir suivi la conférence, cette idée de mission habitée est beaucoup revenue sur le tapis. Certes, c'est un vieux serpent de mer, mais dire qu'on sait à présent où chercher, c'est tout de même une petite avancée. John Grunsfeld a ainsi déclaré qu'il espérait que des humains seraient bientôt envoyés sur Mars pour l'explorer, et qu'une telle mission habitée était un impératif.

Par ailleurs, pour l'occasion, la NASA nous a sorti un nouveau logo de Mars :

 

Capture d’écran 2015-09-28 à 18

Lequel me paraît assez fortement inspiré du fameux logo de Star Trek :

Capture d’écran 2015-09-28 à 18Essaierait-on de nous dire, ou de nous vendre, quelque chose ?

Je l'ai dit en débutant : je rêve peut-être, mais je me demande si nous ne sommes pas en train d'assister à un retour de course à l'espace. Au moment où se réinstallent des tensions entre les grandes puissances américaine, russe et chinoise, l'Oncle Sam estimerait-il le moment venu de rappeler à tout le monde qui est le patron en matière de conquête spatiale ?

En tout cas, l'idée semble dans l'air du temps : dans trois semaines sort The Martian, de Ridley Scott, mettant en scène une mission habitée sur Mars. Et maintes fois, par le passé, Hollywood s'est montré au diapason des aspirations américaines.

Au moins, cela nous donne une toute petite raison de rêver, dans un cadre général globalement inquiétant.