11 octobre 2014

Réflexion sur l'esprit des peuples

Lors d'une discussion avec un ami Facebook il y a une dizaine de jours, au sujet de la thèse centrale de mon livre Rome, du libéralisme au socialisme, la question suivante m'a été posée : "Il n'y eu aucun mathématicien, aucun physicien à Rome. Malgré sa richesse économique, ni les mathématiques ni la science physique ne se sont développés. Je me pose la question de savoir la raison de cette absence de développement des sciences à Rome. La raison serait-elle aussi le manque de liberté?" A cette question, j'ai répondu partiellement en... [Lire la suite]
Posté par Philippe Fabry à 14:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]